Dynamique des sédiments de la Loire et gestion du lit du fleuve

Animée par Stéphane Rodrigues, professeur en géosciences à l'Université de Tours

Conférence Mercredi 21 Février 2018 

 

Conférence par Stéphane Rodrigues

L’inscription du fleuve Loire au patrimoine mondial de l’Unesco « consacre » le fleuve souvent cité comme référence européenne du patrimoine naturel (« dernier fleuve sauvage d’Europe») mais occulte certains dysfonctionnements (incision, perturbation des continuités, dégradation des habitats, espèces invasives,…) très impactant pour les sociétés qui le bordent.
La dynamique des sédiments de la Loire constitue un des paramètres majeurs de la qualité de ses milieux et de la diversité de ses habitats, particulièrement pour ce qui concerne le renouvellement des communautés végétales pionnières (en forte récession sur les autres fleuves français et européens). Dans cette optique, Il apparait crucial de comprendre la dynamique des sédiments du lit du fleuve (passée et actuelle) et ses interactions avec avec les autres composantes du système tels que la végétation ligneuse et les opérations d’entretien du lit (risque inondation, diversité d’habitat, rééquilibrage du lit).
La présentation détaillera les caractéristiques du fonctionnement hydro-sédimentaire de la Loire ainsi que la réponse de ce système aux pressions exercées par les sociétés. Des résultats récents acquis dans le cadre des Plans Loire Grandeur Nature 3 et 4 (PO FEDER Loire), seront présentés sur la dynamique actuelle des sédiments, leur interaction avec la végétation ligneuse et les travaux d’entretien/restauration. Elle s’inscrit dans le cadre du « chantier Loire & Fleuves » du programme ARD Intelligence des Patrimoines porté par l’Université de Tours.

Conférence animée par Stéphane Rodrigues, professeur en géosciences à l'Université de Tours

Rendez-vous à 20h30 à La Maison de la Loire

Public Adultes.

SUR RESERVATION Tarif : 2€

maquette sliderlogosconférencefsediments

Ajouter votre commentaire

Commentaires

  • Aucun commentaire sur cet article.